Arbustes catastrophiques pour la biodiversité

L'avez-vous vu?

Nerprun cathartique (Rhamnus cathartica )

Nerprun cathartique - Leslie J. Mehrhoff, University of Connecticut, Bugwood.org.jpg

Présence d’une épine sur le bout de la branche.

Feuille :
- Au dessus, vert; au dessous, pâle et jaunâtre.
- Dentées ayant deux à quatre nervures en forme d’arc.
- Opposées, parfois alternes.
- Pétiole (tige de la feuille) pubescent (avec des poils) sur le dessus.
- Ovales avec la pointe acuminée (pointe prononcée).

Nerprun cathartique - Peter O'Connor.jpg

Arbuste buissonnant de 3 à 8 m.

Fruits :
- Noirs à l'aisselle des feuilles.
- Persistent l'hiver.
- Toxiques pour les mammifères.

 

Nerprun bourdaine (Frangula alnus)

Nerprun bourdaine - MFP.jpg

Feuilles :
- Au bord droit (sans dents), parfois ondulé.
- Présentant de six à huit nervures.
- Rouges à l'automne.
- Arrondies terminées par une pointe.
- Lustrées.
- Alternes.

Nerprun bourdaine - Ettore Balocchi.jpg

Arbuste buissonnant de 3 à 6 m.

Jeunes rameaux pubescents (avec des poils) roux.

Fruits :
- Noirs (passant par le rouge) à l'aisselle des feuilles.
- Persistent l'hiver.

 

Des plantes à problèmes

  • Poussent très rapidement.
  • Produisent beaucoup de fruits.
  • Libèrent des toxines qui nuisent aux autres plantes.

Un arbuste produit de 430 à 1 800 fruits par année (taux de germination de 90%). Les graines peuvent rester en dormance dans le sol jusqu’à trois ans en attendant les bonnes conditions pour pousser. Il faut donc rapidement éliminer les arbres ayant des fruits.

 

 

Passez à l'action

Petit plant (diamètre de moins de 1 cm) : Arrachez les jeunes pousses et leurs racines à la main.

Plant moyen (diamètre de 1 à 5 cm) : Retirez l’arbuste et ses racines avec une pelle.

Plant mature (diamètre de plus de 5 cm) : Si vous ne pouvez pas le déraciner, coupez la tige principale et arrachez les nouvelles pousses au fur et à mesure. Recouvrez la souche jusqu'au sol d'un matériel opaque et résistant (ex.: une boite de conserve vide).

Ne jetez pas l’arbuste dans la nature et ne le compostez pas non plus. Placez-le plutôt dans des sacs de poubelle résistants et hermétiques, que vous disposerez à la collecte des ordures.

 

Je remplace par des plantes d'ici

Une fois l’intervention réalisée, plantez des arbres ou des arbustes indigènes (naturellement d’ici) qui bloqueront l’accès à la lumière aux anciens plants.

Érable à sucre - Jean-Pol GRANDMONT.jpg

Érable à sucre

Acer saccharum

Amélanchier sp. - fruit CRE.JPG

Amélanchier sp.

Amelanchier sp

Tilleul d'Amérique - Fritzflohrreynolds.jpg

Tilleul d’Amérique

Tilia americana

 

Pour plus d'information

Comité Écologique du Grand Montréal, Le nerprun F.A.Qhttp://www2.cegm.ca/realisations/milieux-naturels/le-nerprun-faq/.

Fondation Sethy, Nerprun bourdaine https://www.fondationsethy.org/uploads/6/8/6/6/6866148/feuillet_nerprun_1.pdf.

L’Île-Perrot, Nerprun bourdaine et cathartique http://www.ile-perrot.qc.ca/wp-content/uploads/Urbanisme/FICHENerprun.pdf.

Nature-Action Québec, Connaissez-vous le nerprun? http://nature-action.qc.ca/site/publications/nerprun_bourdaine.

 

Crédits photos : Feuille et épine n.c. ©Leslie J. Mehrhoff, University of Connecticut, Bugwood.org, Pétiole et fruits n.c. ©Peter O'Connor, Feuille et fruits n.b. ©MFP, Rameau n.b. © Ettore Balocchi, ©Cephas, Érable à sucre ©Jean-Pol Grandmont, Tilleul d’Amérique ©Fritzflohrreynold

 
cmp-cre 14.jpg

Frédéric Lewis
Directeur conservation et mise en valeur des écosystèmes
frederic.lewis@cre-capitale.org

 
cmp-portraitcre2017_-4.jpg

Léa St-Pierre Castonguay
Chargée de projets en milieux naturels
lea@cre-capitale.org