La région de la Capitale-Nationale est encline vers un étalement urbain important. Ce phénomène occasionne une panoplie de perturbations qui pourraient facilement être atténuées par un aménagement plus vert de nos espaces. En effet, le rôle de l’arbre en ville est très varié :

  • Conservation du sol et de l’eau par les racines;
  • Création d’habitats pour la faune et la flore (nourriture et abri);
  • Diminution des coûts de chauffage et de climatisation;
  • Réduction de la pollution sonore (bruit);
  • Brise-vent;
  • Amélioration de la qualité de l’air (création d’oxygène; absorption, transformation et accumulation de divers polluants);
  • Protection contre le soleil et la chaleur;
  • Ralentissement du réchauffement climatique (diminution de la concentration de gaz à effet de serre);
  • Amélioration de la santé et du bien-être des gens.

C’est pourquoi, il est temps d’inclure dans notre aménagement du territoire un maximum d’espaces verts et des structures (nichoirs, mangeoires et bains d’oiseaux) qui permettront de réintroduire une plus grande biodiversité en ville. De plus, cela favorise l’efficacité énergétique des bâtiments, l’esthétisme de notre paysage, notre santé et celle de notre environnement.

Dans cette ligne de pensée, le projet Ma cour d’école gazouille! visait à redonner graduellement à l’arbre toute la place qui lui revient. Pour ce faire, le projet a consisté en l'aménagement des cours de récréation des écoles du primaire. Ces réaménagements tenaient compte de l’efficacité énergétique du bâtiment, en plus de l’accroissement de la biodiversité puisqu’ils ont permis l’évolution du corridor faunique dans lequel l’établissement scolaire s’intègre. À cet égard, nous avons valorisé l’installation de nichoirs, de bains et de mangeoires d’oiseaux. C’est par l’intermédiaire du réseau scolaire primaire que les activités se sont déroulés selon deux volets, soit celui de la sensibilisation et celui du réaménagement. D’abord, la sensibilisation visait à conscientiser les élèves, leurs professeurs ainsi que les parents aux bienfaits de l’arbre et à l’importance du développement des espaces verts. Puis, l’aménagement de cet espace public a profité grandement aux enfants, tant du point de vue récréatif et éducatif qu’au niveau de leur santé et celle de leur environnement. Plusieurs actions sont également venues renchérir le sentiment d’engagement des jeunes dans le projet comme la journée inauguration, la remise de certificat reconnaissance aux élèves, etc.

Objectifs du projet

L’objectif premier du projet Ma cour d’école gazouille! consistait en l'aménagement des cours d’écoles primaires, ce qui a permis :

  • d’améliorer l’aspect paysage en ville;
  • de favoriser la présence d’oiseaux en créant des corridors fauniques en ville;
  • de sensibiliser les étudiants, les professeurs et les parents à l’importance des espaces verts.

Nos partenaires

Ce projet a été réalisé en partenariat avec l’école Jean XXIII de l’arrondissement des Rivières ainsi que l’école du Bois-Joli et du Bocage (Bocage) de Boischatel. L’intérêt marqué par les deux établissements nous permet de croire au succès de ce projet.